L’OISEAU BLANC, PENINSULA PARIS | L’EXCELLENCE À LA FRANCAISE

L'OISEAU BLANC - MR MOUJIKK

Prologue : Il y a des lieux capables de vous emporter, vous réconcilier avec de vieilles rancunes, vous faire retomber amoureux, vous émouvoir, vous attendrir, vous faire oublier votre présent et recréer une autre réalité, enjolivée des nuances de romantisme et de l’insouciance. Le nouveau restaurant de l’Hôtel Peninsula, qui a ouvert ses portes, il y a tout juste 2 semaines, est, probablement, l’une des meilleures tables parisiennes, qui ne manquera pas, sous peu, de décrocher sa première étoile.

L’endroit : Situé au sixième étage de l’hôtel, avec une vue à couper le souffle sur Paris et sur la Tour Eiffel, le restaurant de taille modeste, éblouit dès que l’on franchit le seuil : décoration inspirée du thème de l’aviation avec des pièces uniques commandées et réalisées spécialement, mobilier chic et confortable, nappes, vaisselles et argenteries fines, raffinées et épurées.

L’ambiance est totalement décontractée et élégante : aucune comparaison avec ces autres restaurants faussement guindés de la capitale et, de nos jours, totalement dépassés, où même la Reine d’Angleterre aurait du mal à s’adapter au protocole artificiel mis en place.

Le personnel, au service des clients est, d’un professionnalisme rarissime, digne des plus grands palaces d’autrefois. Ici, on vous fait comprendre que vous êtes Roi, que tout est possible, car vous êtes unique. On se pince : mince alors, on ne rêve pas, c’est bien de la réalité !

Le contenu, à la hauteur du contenant : La carte, savamment orchestrée par le maestro Sidney Redel, est un condensé des plats traditionnels prestement réinterprétés, où chaque produit, chaque ingrédient fait honneur à la gastronomie française : langoustines des côtes bretonnes juste saisies au beurre demi-sel et rehaussées des copeaux de champignons de paris ; Tronçon de turbot de ligne braisé ; Quasi de veau de lait au macis citron confit amande patate douce fenouil…

Le soir, un menu en 3 ou 4 plats, est proposé, aux côtés des plats à la carte.

La carte des vins, quant à elle, est aussi exceptionnelle que le reste : le choix à des prix raisonnables est à féliciter.

Bravo pour… L’atmosphère unique, la cuisine exquise et le personnel exceptionnel.

Addition : Sans aucun regret : comptez 250€ par personne, vin inclus.

Mot de fin : « Pourvu, VRAIMENT, que ça dure ».

 

L’oiseau Blanc, Hôtel Peninsula, 19, avenue Kléber, XVIe.
 Tél. : 01 58 12 28 88


 

***