LA POCHETTE

 

Portée depuis des siècles et ayant passé de l’usage hygiénique à celui de l’accessoire de mode,  la pochette est par excellence la pièce maîtresse la plus élégante du vestiaire masculin. Très populaire dans les années 60, propulsée par des icones de style hollywoodiens à l’image de Gary Grant ou Gary Cooper,  l’usage de la pochette avait complètement disparu jusqu’il y a quelques années.

Si  depuis peu elle refait surface dans les collections et sur les podiums,  en raison, notamment, du succès de la désormais célèbre télésérie MadMen, son usage au quotidien demeure assez timide et réservé.

Car ce petit bout de tissu, placé à l’extérieur gauche de la veste a le don de mettre mal à l’aise celui qui n’a guère l’habitude de la porter ou au contraire, de révéler le charisme de celui qui épris du style est à la recherche du petit détail qui fera la différence.

Si dans les années 60, la pochette était essentiellement arborée sur une veste de costume accompagnée de cravate, son usage se veut aujourd’hui beaucoup plus décontracté. Portée en tenue de sport ou autre tenues décontractées et pour peu qu’on ne se trompe pas de la matière et de la couleur choisie,  la pochette peut rajouter une touche d’élégance insoupçonnée.

Les pochettes sont confectionnées de coton, de soie ou de lin et existent de toutes les couleurs et de tous les motifs. Gage de meilleure qualité, la pochette en soie et en lin doivent avoir des ourlets cousus main.  Telle la variété des couleurs, il existe plusieurs façons de pliage. En dehors de modèles classiques, libre à chacun d’user de son imagination aussi bien pour le pliage que pour le choix de la couleur, l’essentiel étant que cette dernière reprenne la colorie de la tenue et affiche une certaines harmonie.

Alors, porter, ou ne pas porter : telle est la question ? Une chose est sûre : la porter c’est l’adopter.

IMG_6804

* Photo : Veste & Pochette  Boss