PLAISIR D’ECRITURE | MONTBLANC

MR MOUJIKK - PLAISIR D'ECRITURE

Si on vous prononce les mots « Plaisir » et « Ecriture », vous pensez tout de suite à Fifty Shades of Grey. Pas mal, car même si vous ne l’avez pas lu (vous n’avez d’ailleurs rien manqué), les encarts publicitaires qui avaient envahis l’espace public pour un temps, ne vous ont, sans doute, pas échappés : mais la réponse est non. Si on vous dit « Montblanc », vous pensez aux ascensions gustatives de la Maison Angelina, dont on revient toujours accro. La réponse est toujours non. On parle, ici, du plaisir d’écrire, de coucher ses émotions et ses pensées sur une feuille blanche à l’aide du précieux instrument.

A l’heure numérique, où la tablette est devenue le compagnon idéal et le Smartphone, l’objet du désir, et où les émotions s’échangent sous forme de messages tapés du bout des doigts, il n’y a pas à s’étonner que l’expression des émois affectifs humains soient, de plus en plus troublés.

Exit les messages sauvages expédiés à la va-vite depuis un téléphone, en guise de remerciements d’un dîner entre amis, de clin d’œil d’une nuit torride, ou pis encore, d’dieu de séparation. Messieurs, c’est, désormais, ressassé, dépassé et démodé.

Parce que la virilité, est avant tout une attitude, une forme d’élégance et d’attention envers les autres, on reprend la plume et on exprime, selon l’occasion, sa gratitude, son amour ou son vague à l’âme.

Parce que toutes nos expériences et découvertes en valent la peine et forment notre personne, il est important d’en conserver une trace, avant d’envisager la possibilité même de les exploiter et de les développer…

* * *