L. MARCHI | LE BARBIER DE BOLOGNE

LE BARIBIER DE BOLOGNE 2

S’il y a quelques années le barbier était considéré comme une espèce en voie d’extinction, aujourd’hui, grâce l’esthétisme masculine proclamés des uber-gentleman,  la visite chez le barbier traditionnel est devenu signe de raffinement et de virilité à la Don Draper.

En témoigne cette adresse singulière, une véritable institution à Bologne, ayant survécu à la multiplication des salons de coiffure des temps modernes.

Les lieux sont empreintes du temps qui passe, nostalgique à souhait, à la décoration et aux mobiliers en bois authentique, façon art-déco. A peine la porte franchie, on est aussitôt emporté par cette odeur caractéristique des salons d’antan, fait d’un mélange de lotion après-rasage et de shampoing. Pendant que les sens olfactifs font le tour des souvenirs, le regard est emporté par quelques affiches jaunies encadrées, ventant les mérites des soins capillaires depuis longtemps disparus. Sur quelques étagères au murs détrônent des flacons de Cologne et des exemplaires de savons, telles des trophées fièrement exposées, des peignes, des brosses et des modèles d’anciens tondeuses.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pendant qu’on attend patiemment son tour, assis dans un des fauteuils art-déco, on est captivé par le bruissement de la tondeuse et le son nasillard de la funeste poste radio. On a le temps d’observer d’autres clients qui bavardent, somnolent ou lisent le journal du matin.

Les deux figaros, compères et complices, exercent à la perfection l’art des ciseaux et du rasage traditionnel, offrant à leurs clients un rasage irréprochable, un entretien parfait d’une barbe et une coupe de chevaux élégante, affranchie des dictâtes de mode passagères. Pendant que l’un fait crépiter agilement les ciseaux, l’autre fait adroitement swinguer sa lame du rasoir.

Complicité masculine dans un contexte de proximité qui invite à une certaine confiance on a le sentiment d’être servi par des hommes restant en cela fidèles au vieux dicton, selon lequel un véritable gentleman ne se laisse toucher que par sa compagne, son médecin, son tailleur et, bien sûr, son coiffeur.

Adresse : L. MARCHI, Piazza Cavour, 5, Bologne, Italie