PARFUMS D’IMMORTALITE

Photos © MR MOUJIKK

Un parfum c’est comme une histoire d’amour. ll correspond à une période de notre vie, comme pour laisser une trace à jamais gravée dans notre mémoire. On l’aime ou on le déteste. La plupart du temps, on cherche à le remplacer, suite à une rupture ou à un drame. Au réveil des souvenirs olfactifs on est tendrement ému ou bouleversé, mais jamais indifférent. Très souvent, on ne cherche pas un parfum, il s’impose à nous. On le croise, on le trouve, un matin, un après midi, un soir, au détour d’une boutique ou lors d’un voyage.

Le « Private Blend Colleciton » de Tom Ford a cette force de séduction pour vous entrainer dans ce phénomène émotif et olfactif incontrôlé. Ici, on ne parle pas de parfums, mais de senteurs, d’empreintes de personnalité d’une sensualité charnelle à faire frémir les plus avertis. Les humer, c’est se laisser happer par notre inconscient, notre imagination, c’est se laisser transporter à mille lieux d’ici-bas, dans un monde imaginaire, dans une odyssée, faire le tour du monde en quatre-vingt secondes, s’échapper. On ne le porte pas pour porter, on le porte pour révéler ce que l’on est, pour un soir, un dîner romantique, un cocktail, ou pour un verre dans le bar d’un grand hôtel.

Voici la sélection deux des élixirs de la collection, dénichés dans la boutique éponyme du créateur sur Madison Avenue à NYC.

Photos © MR MOUJIKK

«Oud Wood ». Il dévoile d’abord le poivre de Chine et la cardamome évoluant vers un cœur fumé autour de bois de oud, de santal et de vétiver. Le sillage ambré est enrichi de notes de vanille et de fève tonka.

« Tuscan Leather ». Caractérisé par un départ de thym et de sarfran relevé de framboise, il annonce un cœur encens-jasmin. Le sillage ‘Cuir de Toscane’ s’habille d’un accord bois d’ambre et d’une note ‘daim noir’.  Irrésistible.

Une chose est sûre, quiconque se penche sur vous, se souviendra de vous, soit avec nostalgie si vous avez de la chance, soit avec la haine…